bandeau

KITSCH 2013, un succès international

Du jamais vu ! Ils étaient pas moins de 400, mercredi soir, sous la mairie, pour la fameuse soirée Kitsch. Une soirée mémorable, avec un concert royal animé par près d’une cinquantaine de musiciens.

De Rennes, de Brest, des Côtes-d’Armor voire de Loire-Atlantique… Les amateurs de musique Kitsch sont venus de très loin, mercredi soir, pour participer à la soirée annuelle de CLIP, sous la mairie. La programmation dantesque était un argument massue.

« Une soirée notée depuis longtemps ! » 

 

« Non, mais vous avez vu l’affiche ! Yack, les étoiles, le prix… N’importe lequel de ces arguments peut remplir une salle, alors tous ensemble c’est de la folie », s’exclamait la journaliste de France 2, enthousiaste et en nage après une carioca endiablée, venue de la région de Rennes avec son cadreur, occupé sur le moment à se déshydrater. Dehors, prenant l’air après une-deux premières heures de danse intensives, Yannick confirmait : « Cette soirée là , j’l’avais noté dpuis longtemps sur mon agenda ! ». Pour les vingt-trois ans de l’événement et la sortie de son site internet « www.clip-brest.fr », CLIP avait vu les choses en grand. Les chiffres parlent : 50 musiciens se sont succédé durant trois heures sur la scène installée dans la grande salle des conférences. On vous passera le nombre de calories brûlées… Face à la promesse d’une grande soirée, ils étaient venus nombreux.

« Autant de monde c’est spectaculaire » 

 

La mairie a même rarement connu cela. Dès l’ouverture des portes, à 20 h, des centaines de personnes se sont engouffrées, bien décidées à ne pas laisser une miette de ce festin sonore. « Autant de monde tout de suite, c’est spectaculaire, on s’attendait quand même à ce qu’il y ait la foule, mais jusqu’au dernier moment, on ne sait jamais vraiment », glissait Aude Besnard, présidente de CLIP, qui organise la soirée Kitsch. La salle allait-elle être s’avérer trop petite ? La crainte a un moment plané. Mais les danseurs de début de soirée ont peu à peu laissé la place à d’autres, arrivant même bien tard. Au total, 498 entrées ont été enregistrées ! Si l’on compte les musiciens, les 48 bénévoles mobilisés et les 20 invités, ce sont près de 570 personnes qui se sont retrouvées sous la mairie. Un record ! Chacun a pu profiter des nombreux temps forts, avec en point d’orgue, le concert explosif des héros de la soirée, bruyamment ovationnés. La cerise sur une magnifique soirée de lancement.

http://www.clip-brest.fr/kitsch-2013-6-novembre-sous-la-mairie/